vendredi 13 octobre 2017

C'est l'automne : la facture du Service déchets ménagers intercommunal tombe

Nous recevons aujourd'hui la facture semestrielle du service déchets ménagers et assimilés de la CC Estuaire et Sillon, en date du 25 septembre 2017.

Le "paiement à réception" de cette facture vient s'ajouter à celui de la taxe foncière, fixé au 15 octobre, avant l'échéance de la taxe d'habitation à la mi-novembre.


S'agissant d'une facture pour 6 mois, il faut la multiplier par deux pour avoir une idée exacte de ce qu'on paye à l'année.

La part abonnement ("accès au service" + volume du bac) concerne le 2ème semestre 2017, alors que la part "Utilisation du service" totalise les levées du 1er semestre 2017.


Avec la fusion, plus ça change, plus c'est pareil : dans les communes d'ex-Loire et Sillon, cette facture continue d'utiliser le barème établi en 2015, dont nous avons jugé que l'augmentation des levées (+30% en moyenne) était abusive. 1.600 personnes ont signé notre pétition contre ça en 2016.
Elle le reste, abusive. Le barème des tarifs est prorogé : le sera-t-il encore pour 2018 ?


Qu'en est-il en ex-Cœur d'Estuaire ? La "Lettre d'information" qui accompagne cette facture n'en dit pas un mot, se contentant d'informations pratiques (déchetteries, recyclage, compostage...) qui ne donnent surtout pas à voir des différences pourtant réelles, notamment la taille des bacs, les tarifs et le ramassage des sacs jaunes pour petits emballages par la benne devant le domicile dans les communes d'ex-Cœur d'Estuaire.

.
Autant de questions à aborder dans un mois, lors de la rencontre de notre collectif Libérez nos poubelles avec les responsables de la CC Estuaire et Sillon.

Dites-également vos propres questions et interrogations, que nous porterons ce jour-là, ci-dessous !

lundi 9 octobre 2017

Rencontre CCES/Collectif poubelles le 9 novembre : posez vos questions !

Dans un mois jour pour jour, les dirigeants de la communauté de communes d'Estuaire et Sillon - président Nicoleau et vice-président Martin - recevront une délégation de notre collectif "Libérez nos poubelles" le jeudi 9 novembre prochain, au siège de la CCES à Savenay à 17h30. 

En l'annonçant - dans les "questions diverses" -  à la fin du conseil communautaire du 14 septembre 2017 à Malville, le président Nicoleau a cru devoir ironiser et nous faire porter la responsabilité de ce long délai. Or, nous étions prêts et disposés à être reçus dès la rentrée, dans la première quinzaine de septembre, ou à partir le 1er octobre. En outre, nous souhaitions que cette rencontre ait lieu plutôt un mardi soir ou un samedi matin, afin que des salarié(e)s et des mères de familles puissent y participer. On voit le résultat.

Mais passons : l'essentiel est d'être reçus. Notre délégation sera porteuse des demandes de la Pétition de 2016 (1.600 signatures), portant d'une part sur les modalités et la facturation du ramassage des ordures ménagères (points 1 et 2 ci-dessous), et d'autre part sur la "gouvernance" intercommunale de ce dossier à déverrouiller sérieusement (points 3, 4 et 5), à lire ci-dessous :



Compte tenu de l'évolution du contexte local avec la fusion en cours entre les intercommunalités d'ex-Loire et Sillon et ex-Cœur d'estuaire (en 2017-2018), notre questionnement doit s'enrichir et se préciser.

Faites-nous savoir SVP sous forme d'un "commentaire" ci-dessous, ou sur notre compte facebook - les points généraux ou particuliers sur lesquels vous souhaitez que notre délégation insiste plus particulièrement.

Vous contribuerez ainsi à nourrir le mandat porté ce jour là par cette délégation.

Dans toute la mesure de notre possible, nous ferons tout pour les faire passer le 9 novembre, obtenir des réponses - s'il y en a, ce qui n'est pas assuré... - et vous les faire connaître rapidement ensuite sur ce compte FB ou le blog dédié.

N'hésitez donc pas à dire tel ou tel point du problème qui vous semble important, telle remarque à faire, telle question à poser.

Merci d'avance.


samedi 2 septembre 2017

Précisions et perspectives : des suites au 2 septembre 2017 au Bistrot

La date de cette rencontre du 2 septembre n'était sans doute pas la plus facile en cette période de rentrée. Mais devant l'urgence d'apporter des réponses, elle ne pouvait être non-plus trop différée.
Certes le collectif a-t-il recueilli 1.600 signatures sur sa pétition de 2016. Notre groupe Facebook (www.facebook.com/riccls/) compte 200 abonné(e)s et ses publications touchent souvent plus de 2.000 personnes. Ce blog dédié (riccls.blogspot.fr) a eu plus de 13.000 pages vues depuis son ouverture le 4 janvier 2016.
Mais force est de constater qu'il reste bien plus difficile de réunir des personnes in vivo, dans des rencontres même très informelles. Cette "permanence publique" d'une heure chrono a cependant joué correctement son rôle de réunion de travail pour préparer la rencontre du collectif "Libérez nos poubelles" avec la Communauté de communes d'Estuaire et Sillon. Elle a permis de préciser nos réponses sur les trois questions posées suivantes :

1 - QUAND ?

Il a été décidé de préciser la date et l'horaire de la demande de rencontre pour la première quinzaine d'octobre, un mardi (le 3 ou le 10 octobre), à 18 h., afin de laisser à tou(te)s le temps nécessaire pour prendre date et ses dispositions.

2 - QUI ?

La délégation du collectif devra compter de 3 à 5 membres, selon les disponibilités. Dans les sollicitations à faire, nous souhaitons la parité Femmes/Hommes ou plus, sachant que les femmes représentent les 2/3 des ami(e)s du profil Facebook du collectif (64%), dont plus de la moitié (54%) ont entre 25 et 45 ans.
Nous allons faire des propositions en ce sens auprès d'une douzaine de personnes particulièrement intéressées, comme le montrent leurs échanges soutenus sur les forums du collectif et d'actualité locale.

3 - QUOI ?

Nous voulons rester fidèles aux demandes validées par la pétition de 2016, mais en les adaptant au nouveau contexte communautaire de fusion en cours, du 1er janvier 2017 au 1er janvier 2019. La durée de cette transition pérennise les tarifs prohibitifs de 2014 qui sont prorogés d'année en année. Avant 2014 et la RI (redevance incitative), la TEOM (taxe d'enlèvement des ordures ménagères) générait un excédent budgétaire annuel d'environ 300.000 € par an en Loire et Sillon. Maintenant, la RI, avec ces tarifs excessifs, génère un excédent annuel de 700.000 €.

Pour contribuer aux améliorations nécessaires, nous pouvons différencier nos demandes en deux types pour deux interlocuteurs distincts :

- A la Communauté de communes elle-même, les questions de tarifs, de barème, de modalités du ramassage (fréquence hebdomadaire de la benne) et d'harmonisation des deux systèmes coexistants actuellement, très différents l'un de l'autre : gamme des bacs, facturation, ramassage des petits emballages à domicile en sacs jaunes, ou pas, etc).

- Au Conseil de développement les demandes concernant l'audit et les améliorations participatives de gouvernance (comité d'usagers tirés au sort, saisine et suivi annuel du dossier). Nous allons bientôt écrire au nouveau président du conseil de développement en ce sens.

L'avis du conseil de développement
de Loire et Sillon sur les déchets
remonte à décembre 2010, il y a bientôt 8 ans.
Après l'instauration de la Redevance incitative en 2014
et la fusion des intercommunalités en 2016-2018
il nécessite un audit et une remise à jour.

Malgré les difficultés rencontrées - mais qui n'en a pas ? - nous voulons poursuivre nos efforts sur ce dossier et les faire aboutir.

mercredi 16 août 2017

La rentrée du collectif Libérez nos poubelles, le 2 septembre au Bistrot

Maintenant que le cap du 15 août est passé, nous devons préparer la rentrée de notre collectif Libérez nos poubelles.

Rappelons d'abord que, suite à un courrier de notre part, le président de la communauté de communes d'Estuaire et Sillon nous a répondu qu'il acceptait de nous recevoir  "à la rentrée". Les congés s'acheminant vers leur fin, nous devons travailler à préciser les circonstances de cette entrevue.
Pendant l'été, suite au constat répété de problèmes aux éco-points de Loire et Sillon (dépôts "sauvages" et containers archi-pleins non vidés), le débat sur le sujet n'a pas cessé sur les réseaux sociaux. Il a permis d'affiner l'analyse sur certains aspects des problèmes posés.

Maintenant il faut avancer sur une proposition de date pour la rencontre, le contenu de nos demandes et la composition de la délégation.

1 - QUAND ? Pour la date, le plus tôt sera le mieux, si possible dans la première quinzaine de septembre, mais ça peut être un peu plus tard pour des questions d'organisation. Le problème posé est le suivant : faut-il demander que la rencontre ait lieu en soirée de semaine (18h30), ou le samedi matin, pour que les actifs soient disponibles ?

2 - QUOI ? S'agissant du contenu, par respect des 1.600 signataires de la pétition de 2016, la base de départ reste les cinq points de cette pétition. Cependant, compte tenu de la situation nouvelle de fusion entre les deux communautés de communes de Loire et Sillon et de Cœur d'Estuaire, depuis le 1er janvier 2017 et avant le 31 décembre 2018,  ces demandes peuvent être précisées et améliorées.



3 - QUI ? Quant à la délégation du collectif qui sera reçue par la CCES, sa composition doit être représentative des communes, et à l'image de la motivation sur le sujet.

Pour discuter de ces trois questions et prendre les décisions qu'elles réclament, nous vous invitons à participer à une courte rencontre qui aura lieu le samedi 2 septembre 2017, de 11h. à midi, au café Le Bistrot (arrière salle) place de l'hôtel de ville à Savenay.


jeudi 3 août 2017

Estuaire et Sillon : les poubelles toujours et encore d'actualité



La question des poubelles en Estuaire et Sillon peut, parfois, paraître secondaire - et apparemment l'est-elle - mais elle est pourtant symptomatique de bien des choses.

Un bref plaidoyer.

- Premièrement, il n'est pas de question "triviale" ou anodine, au regard de quelles autres plus "essentielles" ?

- Ensuite elle concerne tout le monde, tous les foyers et familles habitant dans les 11 communes : c'est bien un problème général, de bien commun, et pas catégoriel ou particulier. En ce sens elle doit répondre sur un souci d'équité sociale, de justice spatiale entre communes, bourgs et hameaux. Elle est bien au cœur de tout projet local.

- Surtout, c'est le plus large de tous services publics, celui dit de la "répurgation" des ordures ménagères qui a trait à l'hygiène et à la propreté dans la collectivité. C'est donc une question centrale pour l'environnement et sa protection.

- Enfin elle pose aussi un problème de démocratie (locale) et de gouvernance (intercommunale) : est-ce qu'une élite étroite, constituée d'élus (maires) et de services (intercommunaux), peut décider de tout pour tou(te)s, sans consultation, droit de regard, ni suivi des décisions ?

Pour toutes ces nombreuses raisons c'est un réel test en vraie grandeur des engagements des uns et des autres, et de leur respect ou non.

Elle mérite donc qu'on s'y consacre avec soin et continuité.


Rendez-vous est pris avec Estuaire et Sillon, pour la rentrée


vendredi 21 juillet 2017

Ouest-France : Estuaire et Sillon rencontrera le collectif Libérez nos poubelles à la rentrée


Suite au courrier adressé au Président de la communauté de communes Estuaire et Sillon, par le collectif Libérez Nos Poubelles, pour dénoncer les systèmes de traitement et de facturation et de ramassage des déchets et ordures ménagères (Ouest-France du jeudi 6 juillet), Rémy Nicoleau, président a répondu : « Depuis le 1er janvier 2017, la commission déchets a établi un bilan de la compétence et travaille sur les pistes possibles d'harmonisation avec le souci de garantir une qualité de service public et d'optimiser les coûts facturés à l'usage... Je vous propose une rencontre en présence de Pascal Martin, vice-président Environnements déchets, dès la rentrée de septembre ».


Jean-Yves Martin, animateur du collectif, a réagi en déclarant : « A notre connaissance, cette commission ne s'est réunie récemment qu'une seule fois. Nous essaierons donc de faire en sorte que cette rencontre se tienne dans la première quinzaine de septembre, entre le 4 et le 14 septembre ».